Prénom:
     
Nom:
     
Email:
     
Votre question / remarque:
     
LORATADINE SANDOZ 10 MG 100 COMP
SANDOZ
100 comprimés sécables
Thumbnail image for /UserFiles/Uploads/images/Products/2578607.jpg
LORATADINE SANDOZ 10 MG 100 COMP
Thumbnail image for /UserFiles/Uploads/images/Products/2578607.jpg
/UserFiles/Uploads/images/Products/2578607.jpg

Prix TVA comprise: Tous les prix mentionnés sont exprimés TVA comprise et sous toute réserve d’une erreur d’édition ou d’un changement de prix émanant du fabricant.

16,43 € Réserver
Code CNK: 2578607
Disponible
Conseils d'experts

Le produit peut être envoyé. Sans ordonnance

Comprimé blanc, elliptique avec barre de cassure et le code 'LT10' sur un côté.
Plus
Informations importantes
C’est un médicament.
Pas d’usage prolongé sans l’avis du médecin, à conserver hors de portée des enfants. Lisez attentivement la notice.
Demandez conseil à votre médecin et/ou pharmacien. Si vous constatez que vous éprouvez des effets secondaires, vous êtes prié de contacter votre médecin.
Lisez aussi nos conseils pour l’automédication et utilisation judicieuse des médicaments.
  • Peut provoquer une sécheresse de la bouche, veillez à une bonne hygiène buccale!
  • À prendre le soir avant de se coucher
  • Peut provoquer somnolence et/ou fatigue
  • Évitez le jus de pamplemousse
  • Peut avoir de l'influence sur votre capacité à conduire et/ou sur vos réactions
  • Limitez autant que possible votre consommation d'alcool
  • Contient du lactose, faites attention en cas d’intolérance au lactose !
Des questions spécifiques?

Prudence

Affectations

N'utilisez pas ce médicament si vous souffrez ou avez souffert dans un passé proche de:

  • hypersensibilité à la loratadine ou un des autres composants.

Soyez très prudent si vous souffrez de:

  • insuffisance hépatique sévère.

Grossesse

La prise de ce médicament doit être évité pendant la grossesse.
Demandez toujours conseil à votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous désirez le devenir.

Allaitement

Ne pas utiliser durant la période d’allaitement.

Conduite de véhicule

Ce médicament peut réduire vos capacités de réaction. Vous devez observer soigneusement votre réponse au traitement, ne participez pas à la circulation en cas de capacités de réaction diminuées. Dans ce cas, évitez aussi les activités potentiellement dangereuses ou l'utilisation de machines.

Alimentation

Essayez d'éviter la consommation de pamplemousse et de jus de pamplemousse.
Vous pouvez manger ce que vous voulez, sauf bien sûr les aliments auxquels vous êtes allergique.
La prise de nourriture n'affecte pas l'absorption du médicament.

Alcool

Essayez de limiter votre consommation d'alcool, ne buvez certainement pas plus de 2 verres d'alcool par jour et de préférence pas tous les jours. L'alcool peut augmenter l'effet de somnolence de ce médicament.

Interactions

Si vous devez passer des test de dépistation d'allergies,  le médecin vous demandera d'interrompre le traitement quelques jours avant le test. Ce médicament peut affecter les résultats de ce genre de test. Discutez-en avec votre médecin.

L'utilisation concomitante de certains antibiotiques, par exemple, le clarithromycine et l'érythromycine peut augmenter l'effet de ce médicament.

Essayez d'éviter la consommation de pamplemousse et de jus de pamplemousse. 

Si vous prenez d’autres médicaments ou suppléments alimentaires, parlez-en avec votre médecin. Les interactions possibles sont reprises dans le mode d’emploi.

 

Conservation

Tenir hors de la vue et de la portée des enfants.

Ce médicament ne requiert pas de conditions particulières de conservation.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée sur l’emballage en carton après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois.

Vidéos

En général

Ce médicament contient de la loratadine. La loratadine est un antihistaminique. 

Lors d'une réaction allergique la substance histamine se libère dans le corps. L'histamine est la responsable de la plupart des symptômes de l'allergie. Les antihistaminiques aident à soulager les symptômes de certaines allergies. Ce médicament soulage les symptômes de l'allergie.

Votre médecin/pharmacien peut vous prescrire/recommander ce médicament dans le cadre du traitement de: le rhume des foins, une allergie à la poussière, une inflammation prolongée des muqueuse nasales, des yeux enflammés suite à une allergie, des allergies et démangeaisons.

Effet secondaire

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables. Ceux-ci ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.


Les effets indésirables possibles sont:

  • somnolence,
  • céphalées,
  • augmentation de l’appétit,
  • iInsomnie,
  • nervosité,
  • étourdissements,
  • bouche sèche,
  • fatigue.

Les effets secondaires observés les plus fréquemment sont repris sur la notice d'emploi.

Demandez toujours conseil à votre médecin/pharmacien!

Nos meilleurs conseils

Rhume des foins

Essayez d'éviter le contact avec l'allergène:

  • Gardez les fenêtres et les portes fermées au printemps et en été.
  • Essayez de rester à l'intérieur en fin de matinée et en début de soirée quand il y a le plus de pollen dans l'air. Aérez la maison après une averse le matin tôt (avant 9h) et le soir tard (après 21h). La concentration en pollen est la plus basse pendant ces périodes.
  • Contrôlez le calendrier du pollen ou informez-vous à la permanence téléphonique (0900/10073)
  • Gardez les fenêtres de la voiture fermées en roulant et coupez l'airco et la ventilation. Il existe des systèmes de ventilation avec des filtres anti-pollen.
  • Portez à l'extérieur des lunettes solaires contre l'irritation des yeux. Evitez de mettre des lentilles de contact. Toutes sortes de particules peuvent s'y coller.
  • Evitez les hautes herbes et les endroits où l'on vient de tondre l'herbe. Laissez faire tondre l'herbe par quelqu'un d'autre.
  • Evitez de faire du sport en été à l'extérieur.
  • Prenez une douche après une promenade pour éliminer le pollen. Lavez vite vos vêtements, mais ne les laissez pas sécher à l'extérieur.
  • Ne frottez pas vos yeux. Diminuez les irritations en rinçant de préférence  avec de l'eau tiède ou en mettant un gant de toilette humide sur vos yeux.
  • Vous pouvez planifier vos vacances à la mer ou à la montagne. Les concentrations en pollen y sont plus faibles.

Allergie

Essayez d'éviter le contact avec l'allergène.

En cas d'une allergie au pollen:

  • Gardez les fenêtres et les portes fermées au printemps et en été.
  • Essayez de rester à l'intérieur en fin de matinée et en début de soirée quand il y a le plus de pollen dans l'air. Aérez la maison après une averse le matin tôt (avant 9h) et le soir tard (après 21h). La concentration en pollen est la plus basse pendant ces périodes.
  • Contrôlez le calendrier du pollen ou informez-vous à la permanence téléphonique (0900/10073)
  • Gardez les fenêtres de la voiture fermées en roulant et coupez l'airco et la ventilation. Il existe des systèmes de ventilation avec des filtres anti-pollen.
  • Portez à l'extérieur des lunettes solaires contre l'irritation des yeux. Evitez de mettre des lentilles de contact. Toutes sortes de particules peuvent s'y coller.
  • Evitez les hautes herbes et les endroits où l'on vient de tondre l'herbe. Laissez faire tondre l'herbe par quelqu'un d'autre.
  • Evitez de faire du sport en été à l'extérieur.
  • Prenez une douche après une promenade pour éliminer le pollen. Lavez vite vos vêtements, mais ne les laissez pas sécher à l'extérieur.
  • Ne frottez pas vos yeux. Diminuez les irritations en rinçant de préférence  avec de l'eau tiède ou en mettant un gant de toilette humide sur vos yeux.
  • Vous pouvez planifier vos vacances à la mer ou à la montagne. Les concentrations en pollen y sont plus faibles.
  • Lavez-vous les cheveux avant de vous coucher.
  • Ne laissez pas sécher le linge à l'extérieur.
  • Evitez le tabagisme actif ou passif. La fumée peut faire augmenter l'irritabilité des voies respiratoires.

En cas d'allergie aux acariens:

  • Laissez le lit ouvert toute la journée. Il peut ainsi s'aérer et l'humidité peut s'évaporer. Lavez chaque semaine les draps à plus de 60°C.
  • Choisissez plutôt du linge de lit synthétique. Vous emballez le matelas, l'oreiller et la couverture dans une housse spéciale qui fait passer l'air et l'humidité mais qui retient les sécrétions des acariens.
  • Choisissez des couvertures synthétiques. Lavez-les au moins trois fois par an à plus de 60°C.
  • Choisissez un revêtement de sol que vous pouvez laver à l'eau chaude. Evitez les tapis.
  • Mettez la garde-robe si c'est possible en dehors de la chambre. Mettez le moins possible de meubles dans la chambre.
  • Pas de livres, de plantes, de jouets ou de peluches dans la chambre. Si les peluches ne peuvent pas être lavées à plus de 60°C, vous pouvez aussi les mettre pendant 48 heures dans le congélateur.
  • Choisissez des voiles et des rideaux synthétiques. Lavez-les tous les trois mois.
  • Aérez régulièrement la chambre. Une bonne ventilation est surtout très importante pour les doubles vitrages car la vitre intérieure reste chaude et la condensation se met de préférence sur les matières textiles de la chambre. Cela fait augmenter l'humidité. Il est préférable de maintenir l'humidité de l'air basse (l'humidité relative de l'air en dessous de 55%). Utilisez le chauffage le moins possible.
  • Habillez-vous et déshabillez-vous hors de la chambre à coucher.
  • Evitez d'employer des produits ayant une odeur très forte.
  • Passez un torchon sur le sol deux fois par semaine. Prenez les poussières avec un linge humide. Secouez la literie dehors. Evitez l'usage excessif de l'aspirateur car cela fait revenir toutes sortes de particules dans l'air ambiant.
  • N'autorisez aucun animal dans la chambre.
  • Faites en sorte qu'il y ait un maximum de lumière dans la maison et surtout dans la chambre.

En cas d'allergie aux moisissures:

  • Aérez la sale de bain et les places fermées dans la maison.
  • Eliminez les tapisseries humides, les plantes et l'alimentation moisie.
  • Enveloppez les humidificateurs d'air
  • Evitez de trop isoler.
  • Evitez les promenades dans les bois après du brouillard ou de la pluie.

En cas d'allergie aux animaux domestiques:

  • Evitez tous contacts avec des animaux domestiques et les objets que les animaux ont touchés.
  • Humectez une fois par semaine les poils de l'animal avec de l'eau tiède.

Prurit

Il ne faut surtout pas gratter! Cela peut provoquer des lésions et des infections (entre autre de l’impétigo).

Si vous souffrez des démangeaisons, essayez d’en déterminer la cause.

  • Avez-vous été en contact avec certaines substances particulières? Avez-vous mangé quelque chose en particulier? Avez-vous utilisé un nouveau produit de lessive ou de beauté? Vous avez entamé un nouveau médicament?
  • Si vous avez un animal de compagnie il vaut mieux vérifier qu’il ne soit pas la cause de vos démangeaisons. Des taches rouges qui piquent (sur les membres inférieures!) peuvent être causées par des puces dans votre tapis, votre lit ou fauteuil.
  • Un insecte vous a piqué et vous ne vous en êtes pas rendu compte? Vérifiez votre literie et vos fauteuils.
  • Vous avez des petites peaux blanches sur les épaules? Il s’agit en général de pellicules. Un shampoing spécialisé peut résoudre le problème. Mais il peut également s’agir de psoriasis sur le cuir chevelu ou sur la peau derrière les oreilles. Consultez alors votre médecin.
  • En cas de pied d'athlète, suivez les mesures hygiéniques suivantes :
    • Rincez et séchez-vous les pieds après avoir nagé ou après une visite au sauna, surtout entre les orteils.
    • Ne mettez que vos propres pantoufles.
    • N’utilisez pas trop de savon ni de gel douche. Rincez tout résidu de savon entre les orteils.
    • Ne gardez pas vos chaussures de sport ou vos bottes en caoutchouc trop longtemps aux pieds.
    • Ne portez que des chaussettes en coton et changez-en chaque jour.
    • Ne marchez pas pieds nus.
    • En cas de transpiration excessive utilisez de la poudre de talc ou un soin antiperspirant pour tenir les pieds secs. Demandez éventuellement une poudre à saupoudrer contenant un produit antifongique à votre pharmacien.
    • Nettoyez régulièrement le sol de votre douche à la maison.
    • Soignez-vous les ongles : coupez et limez les ongles régulièrement et aussi droit que possible.
    • Inspectez les pieds des membres de la famille.

Si vous n'avez pas de remède contre les démangeaisons sous la main essayez un glaçon. C’est bien efficace dans certains cas. Mais surtout continuez à éviter de gratter !

Si les démangeaisons sont en grande partie dues à une peau sèche, une crème ou lotion hydratante peuvent parfois faire des miracles. N'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Dans certains cas, il est nécessaire de consulter un médecin.

Allergie alimentaire

Si vous à quoi vous êtes allergique, il vous faudra suivre un régime strict. Mais il n'est cependant pas toujours aussi simple de déterminer les causes d'une allergie.

Faites-vous conseiller par une diététicienne.

  • Tenez un journal alimentaire. Ceci vous aidera à reconnaître les aliments qui causent l'allergie.
  • Le fait de devoir suivre un régime alimentaire restrictif est souvent vécu difficilement. Laissez-vous guider par une diététicienne.
  • Lisez attentivement les étiquettes sur les aliments que vous achetez. Si vous mangez à l'extérieur,n'hésitez pas à poser des questions à la personne responsable du service de table.
  • Il est recommandé d'allaiter pendant les quatre à six premiers mois suivant la naissance de votre bébé. L'allaitement maternel comporte des substances qui ont un effet protecteur. En cas d'allergie au lait de vache, la mamen devra suivre un régime de sans lait de vache. Si l'allaitement n'est pas possible ou n'est pas souhaitable, un régime hypoallergénique est recommandé. 
  • Essayez d'éviter la « contamination » des aliments. Évitez les miètes, les mains sales ou les couverts mal nettoyés,... 

Certaines allergies nécessitent un suivi médical.

Arrêter de fumer

Arrêter de fumer n'est pas facile. Une bonne préparation s'impose. Réfléchissez à l'avance aux avantages d'une vie sans cigarette. Lorsque vous pensez à arrêter, quelles sont les difficultés qui vous viennent à l'esprit? Prenez-en note.

Voici déjà quelques conseils anti-tabagisme:

  • Évitez le stress. Un ex-fumeur stressé à tendance à vouloir fumer.
  • Évitez la consommation d'alcool. L'alcool et le tabac vont souvent de pair chez les fumeurs. La consommation d'alcool est reliée au tabagisme et peut susciter l'envie de fumer.
  • Assurez-vous de ne plus avoir de cigarettes, allumettes ou cendriers en maison. Vous ne voulez pas tenter le diable.
  • Évitez les endroits où l'on fume.
  • Fixez la date à laquelle vous arrêtez. Communiquez cette date à vos amis et à votre famille. Votre entourage pourra vous encourager et mieux vous comprendre lorsque vous éprouvez des difficultés.
  • Arrêtez en une seule fois. Ceci augmentera vos chances de succès. Si vous continuez à fumer, ne fût-ce que quelques cigarettes, votre corps restera accoutumé à la nicotine. L'envie d'une cigarette restera présente. Les cigarettes légères ne forment pas d'alternative, car elle contiennent aussi de la nicotine.

Au début de votre sevrage, vous allez sans doute avoir régulièrement envie de fumer. De tels moments ne durent généralement pas plus de quelques minutes. Avec le temps, vous aurez de moins envie de fumer.

Comment pouvez-vous détourner votre attention de la cigarette:

  • Si vous voulez fumer, faites quelque chose. Téléphonez à une amie, faites une petite ballade, entreprenez quelque chose ...
    Mangez un fruit, buvez un verre d'eau, respirez profondément et retenez un instant votre respiration, ensuite expirez lentement. Concentrez-vous sur une tâche qui demande toute votre attention.
  • Le pensées interdites: "Si j'en fume un, ce n'est pas grave." ou "J'en ai bien mérité une". Essayez d'éviter les pensées négatives et remplacez-les par des pensées positives:  "Je n'ai pas besoin de fumer pour me sentir mieux." ou " Je ne fume plus depuis autant de jours/semaines, je veux tenir bon."
  • Récompensez-vous!  Faites-vous des compliments. Vous avez toutes les raisons d'être fier de vous-même!
  • Restez attentif. Un homme prévenu en vaut deux!
  • Vivez au jour le jour. Dites-vous: "Aujourd'hui je ne fume pas!" Ne vous souciez pas du lendemain.
  • La ligne Tabac-Stop est un numéro téléphonique gratuit pour les personnes qui désirent arrêter de fumer: 0800 111 00. Naviguez aussi vers leur site et consultez le site de la Fondation contre le cancer.

Rhinite, hyper réactif

  • Ne fumez pas
  • Évitez des stimuli qui provoquent une crise. Notez à quel moment vous avez une crise et les éventuels stimulants à ce moment-là.
  • Aérez régulièrement votre maison, votre lieu de travail et la voiture.
  • Dépoussiérez la maison autant que possible.
  • Un spray nasal en vente libre ne peut pas être utilisé plus d'une semaine. Il risque sinon d'affecter la muqueuse nasale. Ceci provoque l'impression de rhume (nez qui coule). Pour plus d'informations, consultez votre pharmacien.
  • Pour mieux respirer par le nez, utilisez un traitement à la vapeur en gardant la tête au-dessus d’une casserole d’eau bouillante. Attention à ne pas vous brûler. Ajoutez un peu de tisane de camomille à l’eau, mettez une serviette sur la tête. Ce traitement ne convient pas aux enfants en raison du risque de brûlure.

Composition

La substance active est la loratadine. Chaque comprimé contient 10 mg de loratadine.

Les autres composants sont:
lactose monohydraté
stéarate de magnésium
amidon de maïs
dioxyde de silice colloïdale