Prénom:
     
Nom:
     
Email:
     
Votre question / remarque:
     
ASPEGIC 1000 MG 20 SACHETS
SANOFI CHC
20 sachets
Thumbnail image for /UserFiles/Uploads/images/Products/1000167/0817346.jpg
ASPEGIC 1000 MG 20 SACHETS
Thumbnail image for /UserFiles/Uploads/images/Products/1000167/0817346.jpg
/UserFiles/Uploads/images/Products/1000167/0817346.jpg

Prix TVA comprise: Tous les prix mentionnés sont exprimés TVA comprise et sous toute réserve d’une erreur d’édition ou d’un changement de prix émanant du fabricant.

8,88 € Réserver
Code CNK: 817346
Disponible
Conseils d'experts

Le produit peut être envoyé. Sans ordonnance

Plus
Informations importantes
C’est un médicament.
Pas d’usage prolongé sans l’avis du médecin, à conserver hors de portée des enfants. Lisez attentivement la notice.
Demandez conseil à votre médecin et/ou pharmacien. Si vous constatez que vous éprouvez des effets secondaires, vous êtes prié de contacter votre médecin.
Lisez aussi nos conseils pour l’automédication et utilisation judicieuse des médicaments.
  • En cas de nausées, de douleurs à l'estomac, de selles noires: consultez immédiatement votre médecin
  • Evitez le stress, le tabac, l'alcool, le café, les épices et le chocolat
  • Essayez de boire beaucoup d'eau
  • À prendre après le repas
  • Contient du lactose, faites attention en cas d’intolérance au lactose !
  • Évitez l'alcool
Des questions spécifiques?

Prudence

Affectations

N'utilisez pas ce médicament si vous souffrez ou avez souffert dans un passé proche de:

  • hypersensibilité à l'acide acétylsalicylique ou l'un des excipients ;
  • ulcères de l'estomac ou intestinaux ;
  • tendance accrue au saignements (troubles de coagulation) ;
  • situations cliniques avec risque d'hémorragie ;
  • glucose-6-déshydrogénase phosphate  ;
  • asthme ou unehypersensibilité connue aux salicylés, allergie croisée avec d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et tartrazine ;
  • Diathèse hémorragique ;
  • insuffisance rénale grave ;
  • grossesse, surtout pendant les 3 derniers mois ;
  • insuffisance hépatique, surtout en cas de consommation chronique de doses élevées ;
  • insuffisance cardiaque grave ;
  • peu avant ou peu après l'extractions de dents ;
  • peu avant ou peu après la consommation d'alcool ;
  • la grippe ou la varicelle chez les enfants (également en cas de vaccin) ;
  • pas pour les enfants de moins de 2 ans sauf sous ordre médical ;
  • psoriasis (ce médicament peut aggraver votre condition).


Soyez très prudent si:

  • affections allergiques (rhume des foins, polypose nasale, urticaire) ou infections respiratoires chroniques (risque de crises d'asthme) ;
  • hypersensibilité aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) (risque de crises d'asthme) ;
  • altération de la fonction hépatique ;
  • insuffisance rénale ;
  • une circulation cardiovasculaire réduite ;
  • goutte ;
  • des règles abondantes ou des saignements de l'utérus irréguliers (non-liés aux règles à d'autresautres intervalles irréguliers)
  • chez les patients qui utilisent un stérilet en tant contraception (DIU = dispositif intra-utérin);
  • chez les patients qui doivent subir une intervention chirurgicale.

Grossesse

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez de contracter une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament.
N'utilisez ce médicament pendant la grossesse que sur avis du médecin. Ne l'utilisez pas pendant les 3 premiers et les 3 derniers mois de la grossesse.
Les patientes qui tombent enceintes pendant un traitement doivent de préférence interrompre la prise du produit.

Le paracétamol est une alternative plus sûre.

Allaitement

Évitez la prise de doses élevées de ce médicament lorsque vous allaitez, parce que ce médicament passe dans le lait maternel.

Ce médicament peut éventuellement être utilisé pour combattre fièvre et douleur pendant l'allaitement. Néanmoins, l'allaitement maternel devra être interrompue lors d'une utilisation régulière ou à doses élevées de ce médicament. Le paracétamol est une alternative plus sûre.

Conduite de véhicule

Aucun cas connu n’indique que l'utilisation de ce médicament soit susceptible d’influencer votre aptitude à la conduite ou votre capacité à utiliser des machines.

Alimentation

Un bonne hydratation est importante, buvez suffissament. Évitez les herbes fortes, le tabac, le chocolat, les boissons pétillantes,... qui peuvent avoir un effet irritant sur l'estomac. 

Alcool

Limitez autant que possible votre consommation d'alcool. ne consommez pas d'alcool juste avant ou juste après la prise de ce médicament. l'alcool attaque la muqueuse gastro-intestinale et provoque des saignements au niveau du système gastro-intestinal.

Interactions

Une utilisation concommitante de ginkgo biloba (présent dans certains compléments alimentaires), augmente le risque de saignement.

Une utilisation concommitante d'antiacides (tels que le Gaviscon, Rennie, Maalox, Riopan, Syngel,...)diminue l'effet de ce médicament.

Le consommation simultanée de médicaments contre le diabète réduira la valeur de la glycémie. Risque de hypoglycémie.

Une utilisation concomitante d'agents anti-inflammatoires (par exemple l'ibuprofène (en utilisation régulière), diclofénac, aceclofenac,...) augmente le risques d'ulcères gastro-intestinaux ou des saignements.

Lors d'une administration après un vaccin contre la varicelle, il existe un risque accru de développer un syndrome de Reye.

Il est recommandé de ne pas utiliser ce médicament peu avant ou peu après l'extraction de dents. Si vous devez subir une intervention chirurgicale, vous devez arrêter d'utiliser ce médicament. Parlez-en avec votre médecin.

Si vous prenez d’autres médicaments ou suppléments alimentaires, parlez-en avec votre médecin. Les interactions possibles sont reprises dans le mode d’emploi.

 

Vidéos

Migraine


D’où proviennent les maux de dos et de la nuque


En général

Ce médicament contient de l'acide acétylsalicylique. 

L'acide acétylsalicylique est un analgésique et anti-inflammatoire, il combat la fièvre. L'Acide acétylsalicylique peut être obtenu sous forme de comprimés, comprimés effervescents et sachets de poudre.

Votre médecin peut vous prescrire ce médicament dans le traitement de la douleur et la fièvre. L'acide acétylsalicylique à faible dose sert d'anticoagulant.

Le paracétamol sera le premier choix lors  de douleur ou de fièvre et sera donc recommandé par votre médecin/pharmacien. Le paracétamol a moins d'effets secondaires que l'acide acétylsalicylique. 
Lorsqu'il un effet anti-inflammatoire est souhaité, l'ibuprofen sera un meilleur choix que l'acide acétylsalicylique (à cause des effets secondaires).
Si l'ibuprofène tout comme le paracétamol ne donnent pas les effets désirés, de l'acide acétylsalicylique peut être administré en tenant compte des interactions possibles et des effets secondaires.

L'acide acétylsalicylique à faible dose peut être utilisé en tant que anticoagulant.

Effet secondaire

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables. Ceux-ci ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Les effets indésirables possibles sont:

  • estomac irrité,
  • brûlures d'estomac,
  • douleurs à l'estomac,
  • nausées,
  • vomissements,
  • diarrhée,
  • diminution de la coagulation sanguine (par l'effet des anticoagulants),
  • augmentation de la perte de sang pendant les règles,
  • maux de tête,
  • vertiges,
  • vision floue,
  • sang dans l'intestin (selles noires),
  • ulcère de l'estomac ou ulcère intestinal,
  • hémorragies de l'estomac ou hémorragies intestinales,
  • réactions d'hypersensibilité (se produit principalement chez les patients souffrant d'asthme, urticaire chronique ou rhinite ou chez des personnes qui entrent souvent en contact avec la peinture) telle que éruption cutanée, démangeaisons, nez bouché ou gonflement du visage: consultez un médecin immédiatement.
  • Salicylique (administration prolongée de fortes doses. Les symptômes comprennent : acouphènes, hyperventilation, fatigue, soif et vomissements.

Les effets secondaires observés les plus fréquemment sont repris sur la notice d'emploi.

Demandez toujours conseil à votre médecin/pharmacien!

Précautions!

     .

 

Nos meilleurs conseils

Fièvre

En principe, la fièvre n'est pas nocive. La fièvre diminue généralement avec le repos.
Lorsque la fièvre devient incommodante, vous pouvez prendre éventuellement un antipyrétique. La préférence va à une préparation à base de paracétamol, car elle a moins d'effets secondaires que les autres médicaments antipyrétiques.

Si les enfants font une forte fièvre, vous pouvez les refroidir dans un bain tiède. Il est également important de faire boire suffisamment les enfants dont la fièvre élevée, car ils perdent beaucoup d'eau par la transpiration.
Lors de la fièvre très élevée, les enfants ont parfois des convulsions. Ce sont des contractions incontrôlables des muscles du corps. Refroidissez dès que possible le corps dans l'eau tiède (pas trop froide) et contacter le médecin.

Dans certains cas, il est nécessaire de consulter un médecin.

Douleur

Si la cause est connue et si la douleur n'est pas excessive, vous savez vous soigner vous-même. Ainsi vous pouvez également enlever une écharde, mettre de la glace sur une cheville contusionnée, masser un muscle. Vous pouvez aussi prendre un antidouleur.

Si la douleur est plus forte que d'habitude ou si vous n'en connaissez pas la cause, prenez contact avec le médecin.

Arthrose

Les symptômes peuvent être diminués en faisant bouger l'articulation douloureuse et en faisant faire des exercices aux muscles l'entourant. Vous devez cependant éviter toutes surcharges.

  • Ayez une bonne condition physique et faites suffisamment d'exercice (faire du vélo ou de la gymnastique, nager, courir).
  • Prenez du repos seulement lors d'une période de fortes douleurs; essayez que celle-ci soit de courte durée.
  • Si les douleurs restent intenses après quelques jours de repos, prenez contact avec le médecin.
  • En cas de surcharge pondérale, maigrir permet de soulager les articulations de la hanche et des genoux.
  • En cas d'arthrose du genou ou de la hanche, l'utilisation d'une canne (du côté sain) peut diminuer les symptômes.
  • Buvez beaucoup d'eau, au moins 1,5 litres par jour.
  • Portez des chaussures confortables, et qui soutiennent le pied.
  • Changez régulièrement de posture.
  • Évitez les longs trajets en voiture. Arrêtez-vous régulièrement et marchez un peu.
  • Évitez de monter les escaliers, de vous accroupir et de vous agenouiller si vous souffrez des douleurs à hauteur du genou et de la hanche.
  • En cas d'arthrose du genou ou de la hanche, l'utilisation d'une canne (du côté sain) peut diminuer les symptômes.
  • Prenez un supplément alimentaire à base de sulfate de glucosamine. Cette substance propre à l'organisme peut faire des merveilles.

Dans tous les cas, la première règle à respecter, c'est boire suffisamment. En outre, en cas d'inflammation, il est recommandé d'éviter les aliments acidifiants (comme par exemple les agrumes et les tomates), de préférer les aliments riches en acides gras oméga3 (présents dans les poissons gras: saumon, hareng, macreau). Qui plus est, la sédentarité et le surpoids influencent négativement le risque d'arthrose...

Dans certains cas, il est nécessaire de consulter un médecin.

Migraine

  • Dites-le aux autres si vous faites une crise de migraine et allez vous coucher ou interrompez votre travail.
  • Essayez d'éviter les facteurs déclenchants. Ils sont différents pour tout le monde mais certains connus sont: la lumière vive, le bruit, les odeurs fortes, les changements de température, trop peu exercice, les émotions comme la colère ou le découragement, les hormones présentes dans certains contraceptifs, etc...
  • Certains aliments peuvent provoquer une crise. Par exemple, la caféine, le fromage vieux, les noix, le beurre d'arachide, le chocolat, l'alcool, les édulcorants artificiels, les cubes de bouillon, les sulfites (au vin rouge et fruits secs), la nitrite (présente dans la viande séchée et les abats), les produits fermentés comme la sauce de soja...
  • Si vous remarquez que certains aliments provoquent une crise, essayez de les éviter. Tenez un cahier journal, afin de pouvoir déterminer les causes d'une crise de migraine. De cette façon vous pouvez mieux évaluer vos propres déclencheurs.

Dans certains cas, il est nécessaire de consulter un médecin. 

Maux de dos

Vous pouvez prendre plusieurs mesures pour alléger vos plaintes. Vous souffrez de lombalgie?
Voici quelques conseils utiles :

  • Continuez à bouger ! Essayez de surmonter votre douleur et continuez à effectuer vos activités quotidiennes. Mais n’exagérez pas non plus, ne soulevez pas d’objets lourds.
  • Ne vous couchez pas avant de ne plus avoir mal. Si vous vous couchez votre dos deviendra encore plus raide. Et vos muscles risquent de se relâcher.
  • Évitez de devoir rester immobile trop longtemps, en passant par exemple trop de temps en voiture ou derrière votre ordinateur.
  • Les massages peuvent soulager la douleur. Attention : un masseur inexpérimenté peut faire des dégâts donc faites appel à quelqu'un de professionnel.
  • Faites des exercices pour le dos. Ils vous aideront à vous débarrasser de vos plaintes plus rapidement. Faites appel à un professionnel ! Ne faites jamais d'exercices conseillés par un ami, ou trouvé sur internet. Consultez un physiothérapeute ou kinésiste. Ces personnes pourront vous enseigner les exercices corrects. Répétez ensuite ces exercices à la maison.
  • Prenez un bain chaud ou une douche chaude. Une bouillotte chaude ou un sauna infrarouge sont également à conseiller.

Méfiez-vous! Ces mesures ne s'appliquent qu’aux patients souffrants de lombalgie. Est-ce que vos douleurs aux dos sont causées par une hernie discale, de l’arthrose ou un autre trouble spécifique ? Dans ce cas ne tenez pas compte des conseils ci-dessus ! Dans certains cas il faut absolument se reposer. Consultez toujours votre médecin avant de prendre quelconques mesures.

Dans certains cas, il est nécessaire de consulter un médecin.

Brochure

Migraine

Migraine

mieux informé sur les maux de tête et la migraine